top of page

LINDA-KRIS MULOT

ARTISTE VISUELLE PLURIDISCIPLINAIRE

Photo, video, installation, performance. 

Danseuse professionnelle

(danse contemporaine) 

Art-thérapeute / Thérapeute aquatique

BIO

Une vie axée sur l'ART, le CORPS et l’EAU.

30 ans à danser en studio, à traîner dans les ateliers et à nager dans les océans.

Née en France au bord de l'océan. Passionnée par la danse et la sensation du mouvement depuis son plus jeune âge; elle réalise mon1er grand rêve celui de devenir danseuse professionnelle:

 

Formée au Conservatoire d'Angers en danse contemporaine en partenariat avec le CNDC (2000) puis au LABAN CENTER de Londres (2003) en passant également par le Merce CUNNINGHAM STUDIO de New York (2006).

Elle pratiquera professionnellement par la suite différentes approches et techniques corporelles telles que la danse contemporaine, release, butoh, danse contact-impro et la composition instantanée et voyagera au fil de ses projets à Londres, New-York, Amsterdam, Istanbul, Washington DC, Aarhus, Reykiavik, Parme et bien d'autres...

 

Elle se formera ensuite au métier d'art thérapeute spécialisée en thérapie par le mouvement (2008); s'intéressant particulièrement au lien profond qui unie le mouvement et la vie. Aux ponts que l'on peut créer entre la danse, l'art et le soin. Avec le désir de réveiller chez chacun la conscience d'un mouvement constant, l'écoute, la curiosité, ce qui nous touche, son rapport à soi mais aussi ce pourquoi on est là. Elle puise ses ressources aussi bien dans les projets artistiques dans lesquels elle est impliquée qu'auprès des personnes qu'elle accompagne en milieu de soin; créant ainsi une fusion dynamique.

 

Elle travaille de façon intensive pendant 10 ans (2010 à 2020) en accompagnant par le mouvement et le non verbal des personnes en fin de vie souffrant de la maladie d'Alzheimer, collaborera avec les soignants ainsi que les familles dans 30 EHPADs et associations en région parisienne. Mais aussi auprès de personnes victimes de violences, personnes en réinsertion sociales, sans domiciles fixes, jeunes réfugiés de l’ASE…

 

Elle interviendra également en tant qu'art-thérapeute et formatrice auprès des conférenciers au sein du Musée du Louvre, du Musée d'Art Moderne de la ville de Paris et du Centre Georges Pompidou sur l’accompagnement humain de la personne fragilisées souffrant de la maladie d’Alzheimer avec l’association ARTZ Actions Culturelles Alzheimer (2012-2014)

 

Un ensemble d'expériences riche de sens et qui lui permettront de s'intéresser encore plus au VIVANT. Ce mouvement intérieur qui nous anime. Elle partage et transmet avec passion ses expériences et sa compréhension du mouvement à travers un panel varié (stages, formations, sessions individuelles, collaborations) s'adressant ainsi aux amateurs, danseurs, artistes, movement practitionners et toutes autres personnes visant à se reconnecter à leur corps et au sens de la vie par une approche du mouvement somatique.

 

En 2015 elle s’installe à Biarritz et sur ce chemin à la suite d’une blessure elle rencontre l'eau: siège de la vie et des mémoires par le travail corporel aquatique; ce fut une vraie révélation. Elle décide alors d'intégrer cette dimension miraculeuse qu'est l'eau à son travail d'accompagnement par le mouvement et se forme au métier de thérapeute aquatique via la Healing Dance créée par Alexander Georges. Cette méthode qui associe les bienfaits de l'eau chaude et des effets thérapeutiques du mouvement. Des centaines de corps passent dans ses bras.

 

En 2017 elle créée OCEAN SPACE LAB pour développer l'ensemble de ses différentes activités. L’idée étant de créer une plateforme ouverte à tous pour développer des projets mêlant les arts visuels, le mouvement, l’eau et l’humain.

 

Son intérêt pour la sensation des vagues en perpétuel mouvement à l'intérieur mais aussi à l'extérieur de nous-même, l'amènera ensuite à explorer la danse en apnée en pleine mer. A expérimenter le mouvement dans un espace en 3D, elle partira en pleine mer Rouge rejoindre Leina Sato ("Mère Océan", film de Jan Kounen et Anne Paris) où elle rencontrera les dauphins et l'infini du grand bleu. Cette rencontre marquera un tournant dans son rapport au vivant et au sens de la vie, de ce qui nous dépasse.

 

En 2018, elle organise un premier bateau "expérience" pour accompagner des personnes à vivre ce chemin par le mouvement, le soin, l'eau et la rencontre avec les dauphins.

 

Parallèlement elle collaborera avec la réalisatrice Cécile Allegra ("Anatomie d’un crime", "Voyage en barbarie") sur le film « Le chant des vivants" (Première au Centre Georges Pompidou en février 2022) et accompagne sur terre jusqu’à l’eau des personnes réfugiées victimes de tortures et de violences en Libye.

 

En 2020 elle devient assistante formatrice pour former en thérapie aquatique; avec comme objectifs de transmettre toute la beauté des corps, la puissance et les bienfaits du mouvement dans l’eau au service de l’humain.

 

En mai 2021, elle décide de créer des espaces immersifs de 3 jours qui seraient le fruit de 20 années d’expériences professionnelles. Des laboratoires mêlant expérimentation, travail de création (photographies, vidéos, performances, installations, danse), accompagnement, travail corporel aquatique et nages avec les dauphins sauvages. Elle rassemble tout le puzzle de son histoire de vie afin de créer une plateforme ENDLESSBLUE®. OCEAN SPACE LAB crée en 2017 devient officiellement ENDLESS BLUE.

 

Entre avril 2021 et juin 2022; elle créée, organise et anime exclusivement via la plateforme ENDLESSBLUE® : 4 laboratoires de 3 jours, 2 laboratoires d’une semaine avec les dauphins sauvages en pleine Mer Rouge Egypte, 1 soirée ENDLESSBLUE® retrospective et immersive présentant la plateforme.

Cette étape sera un coup d'accélérateur dans son travail de recherche sur les corps, de leurs transformations extérieures et intérieures et de leurs liens direct avec la vie en elle-même. 

 

Apres 20 ans de recherche et d'expérimentations sur le terrain sur terre et dans l'eau, elle nomme tous ces travaux "BLUE FIRE". L"histoire d'un projet riche de sens, le projet d'une vie. Un projet ou le corps est au centre de tout; un retour de l'humain à sa juste place dans ce qu'il a de plus pur et un hommage profond au vivant. 

En septembre 2022, le projet BLUE FIRE se déploie sous un format plastique mêlant la photographie, les installations sensorielles et la video. Le projet sera sélectionné à l'unanimité par le centre d'artistes ARCAD; Linda-Kris s'y installe pour 1an de résidence de création avec une exposition prévue en octobre 2023.    

LOGO LINDA 2022-02.png
  • Instagram
bottom of page